Etanchéité à l’air des combles 2/3 : Membrane Vario et traitement des points singuliers

Traitement des points singuliers

Une fois la membrane d’étanchéité Vario posée, il est nécessaire de traiter toutes les jonctions entre les différents éléments et matériaux. Si ces points singuliers ne sont pas parfaitement traités, ils risquent de provoquer des fuites thermiques plus ou moins importantes.

Traitement de la jonction pieds droits sur plancher

Bien qu’illustré dans l’article précédent, j’ai souhaité revenir sur ce point pour justifier le choix de mise en œuvre, pas tout à fait en accord avec les prescriptions fournisseurs. Il faut savoir que les documentations techniques des fournisseurs discernent 2 mises en œuvre différentes, une s’appliquant aux planchers « étanches » (par exemple, sur dalle béton), la seconde aux planchers « non étanches » (sur plancher bois).

Le traitement des pieds droits sur plancher non étanche est naturellement plus lourd et plus couteux, car il faut étanchéifier le plancher derrière les pieds droits (voir ce guide).

Bien que que je sois convaincu que cette mise en oeuvre soit très bien, installer la membrane Vario à cet endroit est couteux en temps et en matériaux, pour un gain de performance, à mon sens et vu notre configuration, bien négligeable…

Alors, ça reste entre nous, mais pour une fois nous avons fait une entorse aux prescriptions des fournisseurs, pour procéder ainsi :

  • Derrière les pieds droits : étancher toutes les jonctions entre le plancher et lamaçonnerie : au mastic Vario quand c’était possible et à la mousse PU pour boucher les gros interstices.
  • Devant les pieds droits : appliquer un large cordon de mastic Vario DS au droit de la liaison mur pied droit / plancher, sur lequel nous avons collé et arrêté la membrane frein vapeur Vario. La lisse métallique est fixée par dessus, l’étanchéité à l’air et la tenue mécanique de la membrane sont ainsi bien assurées !

Traitement des jonctions entre la sous-toiture et la maçonnerie des pignons

Pour terminer l’étanchéité de la sous-toiture, la membrane doit être collée sur les murs des pignons. Rien de compliqué, il suffit de :

  • faire déborder la membrane de sous-toiture sur les pignons (laisser une dizaine de centimètres, suffisant pour bien la coller),
  • appliquer généreusement 1 ou 2 cordons de mastic Vario sur toute la périphérie de la membrane.

Traitement des traversées des réseaux hydrauliques

Les réseaux hydrauliques en PER, servant pour la distribution d’eau chaude sanitaire et pour le circuit de chauffage central, sont installés entre les 2 couches de laine pour éviter que les tubes PER ne soient juste derrière le parement de finition, évitant ainsi la catastrophe qu’une vis à placo ne vienne percer un tube PER…

Dans cette configuration, les tubes sont donc dans la zone non étanche et nécessitent de traverser la membrane pour alimenter les radiateurs et les sanitaires.

Il est donc important de savoir exactement ou les équipements seront installés pour prévoir les traversées de membrane, qui seront difficilement modifiables : chaque déplacement de gaine peut être une vraie bataille avec la membrane d’étanchéité.

On peut également laisser plusieurs dizaines de centimètres de surplus de gaine, qui peut boucler ou serpenter dans l’espace technique derrière les plaques de plâtres (côté étanche).

Pour garantir l’étanchéité autour de la gaine traversant la membrane Vario, différents fabricants proposent des passe-câbles à coller sur la membrane. Isover propose lesPasselec, sorte d’œillets prévuent pour assurer la bonne étanchéité au pourtour des passages de petites gaines : trou de 12 mm, pour gaines de 16 à 25mm (très bien pour les gaines électriques et celles de PER).

Simple à poser, leur matière caoutchouc empêche le déchirement de la membrane d’étanchéité à l’air sous les contraintes de la gaine. Par précaution de « psycho maniaque », nous avons ensuite recouvert les œillets et les gaines par de l’adhésif Vario Multitape, très souple et résistant, pour limiter les décollements des œillets lors des manipulations du PER (assez rigide).

Traversée des gaines électriques

C’est à cette étape que toute la magie des suspentes Integra 2 prend sens :)

Pourquoi? Car au lieu d’avoir du coller la membrane sur mon ossature, les suspentes Integra 2 m’ont permis de la fixer de manière étanche tout en obtenant un espace technique entre la membrane et le parement de finition (plaques de plâtre).

Ce vide technique a l’avantage de pouvoir installer l’ensemble du réseau électrique dans la zone étanche, sans traverser la membrane, donc sans point de fuites d’air à traiter !

Quant au quelques gaines faisant exception (comme celle de l’antenne sur le toit), elles sont traitées de la même manière que les gaines de PER, à l’aide des œillets Passelec et d’adhésif souple Vario Multitape.

Traitements des jonctions des poteaux bois , des sorties de gaines VMC et des évacuations

L’étanchéité autour des sorties de gaines VMC et des tuyaux d’évacuation d’eaux uséesest simple à réaliser :

  • soit en réalisant un manchon à l’aide d’un morceau de membrane (voir le guide Isover),
  • soit en jointant « en étoile » à l’aide d’adhésif type Vario Multitape.

Et pour traiter l’étanchéité à l’air autour des poteaux bois soutenant la charpente :

  • laisser déborder la membrane d’environ de quelques cm autour du poteau (afin de pouvoir l’araser au niveau du plafond fini)
  • coller la membrane sur le poteau à l’aide d’un cordon de mastic d’étanchéité Vario DS
  • poser de l’adhésif souple Vario Multitape en périphérie du poteau bois

Autres points singuliers

Il y a encore d’autres points spécifiques à traiter :

    • Les fenêtres de toit,
    • le conduit de poêle,
    • la trappe d’accès à la VMC, …

Mais on s’arrête là pour aujourd’hui, et on verra tout cela dans le prochain article ! [en cours de rédaction]

Bons conseils de mise en œuvre en vidéos

En attendant le prochain article, voici 2 vidéos présentant la mise en œuvre de l’étanchéité à l’air des bâtis.
Bon visionnage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *